Titre provisoire

Spectacle chorégraphique en salle

SORTIE DE CRÉATION – automne 2021

J’ai donné à lire des lieux pour révéler les possibles libertés que nous pouvons collectivement (ré)inventer, j’ai ensuite mis en relation des corps et des lieux pour parler de l’extime des uns et de l’organicité des lieux.

Maintenant, j’ai besoin d’isoler les corps de l’environnement urbain et d’observer ce qu’il reste de cette Polis dans chaque pore de la peau, de comment l’extérieur influe sur nos structures internes, de tester les relations entre corps social, corps politique, corps sensuel et performatif.

J’ai besoin de m’extraire – un temps – de l’espace public, pour le faire advenir au plateau, en sous-texte, qu’il donne de l’épaisseur à l’air, qu’on entende bruisser le bruit du monde depuis la salle, non pas sonorement, mais dans nos postures d’hommes et de femmes au plateau, dans les mots dits, dans notre façon d’appréhender le lieu et le rapport au public.

Aujourd’hui, cette future pièce, qui pourrait s’appeler PEAU, résiste à mes peurs et injonctions, se fraie un chemin certain pour exister, plante tenace, et me raconte une histoire de membrane tissulaire, de groupe, de plis et de traces, de micropolitique, de graisse et de poils, de corps social, d’organicité, de résistance et d’élasticité. »

Laure TERRIER, chorégraphe

Une production JEANNE SIMONE :
Chorégraphie, mise en scène et interprétation : Laure Terrier, chorégraphe et danseuse
Création sonore et interprétation : Mathias Forge, créateur sonore et danseur
Création textuelle et interprétation : Anne-Laure Pigache, artiste vocale et danseuse
Interprétation : Céline Kerrec, danseuse ; Camille Perrin, musicien et danseur
Régie : Loic Lachaize, metteur en son
Création lumières : En cours
Administration de la production : Marilyne Peter
Production : Adelyne Eymard
Administration : Virginie Franceschinis